En cas d’avalanches (FR)

Une avalanche est une masse de neige qui se détache et dévale un versant de montagne suite à une rupture d’équilibre dans le manteau neigeux. Cette rupture peut être due à une instabilité du manteau neigeux, un impact ou une surcharge ponctuelle.

La plupart des avalanches déclenchées par des skieurs, ou des randonneurs sont des avalanches de plaques : constituée d’un empilement de couches neigeuses, la plaque de neige, d’une superficie souvent conséquente, se décroche du versant sous la surcharge du skieur, entrainant ce dernier. Ces avalanches sont souvent imprévisibles, d’autant plus que la rupture initiale peut se faire loin du skieur.

Chaque année les avalanches font de nombreuses victimes, notamment chez les adeptes de hors-piste. Une grande expérience de la montagne en hivers diminue notablement le niveau de risque, mais ne l’annule malheureusement jamais.

Facteurs vitaux en cas d’avalanche

Les chances de survie des victimes d’avalanches dépendent de plusieurs facteurs vitaux mis en exergue par divers spécialistes de la sécurité en montagne, dont notamment :

  • Éviter l’ensevelissement total de la victime par l’avalanche
  • Réduire le temps de l’ensevelissement partiel ou total
  • Réduire les risques de traumatismes

C’est sur la base de ces facteurs que les ingénieurs de Snowpulse ont développé l’Avalanche Airbag Snowpulse.

Si vous êtes témoin d’une avalanche

Même en suivant toute les recommandations, une avalanche reste imprévisible. Si une personne est prise dans une avalanche, il est important d’agir rapidement en attendant les secours :

  • Ne quittez pas la victime des yeux pendant l’avalanche. Il est primordial d’avoir une idée du point de disparition.
  • Prévenir les secours rapidement.
  • Prendre du recul pour éviter tout nouvel accident.
  • Si la victime est enfouie commencer les recherches à l’aide du DVA.
  • Dégager en priorité les voies respiratoires (tête et poitrine).
  • Appliquez les mesures de secours immédiates.
  • Protéger la victime du froid pour lutter contre l’hypothermie.

Quelques conseils

Règles d’or
  • Le premier beau jour après une période de chutes de neige est particulièrement critique.
  • Neige fraîche et vent augmentent le risque d’avalanche. En présence de vent, 10 – 20 cm de neige fraîche suffisent pour accroître notablement le danger d’avalanche.
  • Plus la pente est raide et à l’ombre, plus elle est dangereuse. De plus, la pente avalancheuse typique se situe à proximité d’une crête et est couverte de neige fraîche soufflée.
  • Les avalanches récentes et les bruits sourds sont des signes annonciateurs du danger d’avalanche.
  • Un réchauffement fort et rapide favorise, à court terme, la formation d’avalanches.
Préparation d’une sortie :

Il est nécessaire de connaître les risques et d’être préparé de manière adéquate avant toute sortie en montagne. En cas de doute, il est fortement recommandé de renoncer à votre sortie. Une attention toute particulière pour les points suivants :

  • Vérifier le bulletin météo ainsi que le bulletin d’avalanche.
  • Vérifier votre condition physique (de même que celle de vos coéquipiers)
  • Vérifier votre matériel. Ne partez pas sans DVA, pelle, sonde et votre Avalanche Airbag Snowpulse.
  • Planifier votre itinéraire soigneusement. N’oubliez pas de prévenir quelques contacts avant votre départ sur l’itinéraire choisi.
  • Ne jamais partir seul
En sortie :

Une bonne appréciation sur place des conditions de terrains vous évitera des risques inutiles. Les points suivants sont particulièrement importants :

Vérifier que votre DVA soit bien sur émission et que la poignée de votre sac à dos Snowpulse est sortie de sa poche de rangement.

Vérifier régulièrement l’évolution météorologique, car la météo peut évoluer très rapidement en montagne. Tenir compte du réchauffement de la neige en cours de journée.

La neige fraiche est propice aux avalanches. Il est recommandé de contourner les accumulations récentes de neige fraîche.

Ne pas surcharger le manteau neigeux lors des passages à risque (pentes raides, couloirs, cuvettes). Mieux vaut traverser ces passages clés un par un.

l’équipement

L’expérience étant indispensable, mais pas suffisante, la prévention passe donc aussi par l’utilisation d’un matériel de secours efficace et maîtrisé, qui permet de minimiser les conséquences de l’emport et surtout de l’ensevelissement. La grande majorité du matériel utilisé aujourd’hui a pour but de minimiser la durée de l’intervention des secours après l’avalanche :

  • Un DVA (détecteur de victimes d’avalanches)
  • Une pelle et une sonde sont des équipements indispensables qui permettent de localiser et de secourir une victime.
  • Les airbags d’avalanche sont les premiers équipements actifs qui permettent à la victime d’agir par elle-même pendant l’avalanche. Grâce au phénomène de la ségrégation inverse, les airbags favorisent un positionnement en surface de la victime évitant ainsi son ensevelissement.

Les Airbags Snowpulse sont les premiers airbags conçus pour favoriser une position tête en surface tout en protégeant la tête, la nuque et le thorax des chocs.

Statistiques
  • Seulement 19% des victimes sont à déplorer par un degré de danger fort (4) ou très fort (5). à Contrario dans 36% des cas, les risques étaient considérés comme faibles et limités. Un risque faible ne veut pas dire inexistant et ne doit pas encourager à prendre des risques inutiles.
  • 80 % des décès lors d’une avalanche interviennent après l’avalanche proprement dite, pendant la phase d’ensevelissement.
  • Seulement 50% des personnes complètement ensevelies survivent.

Les chances de survie, en fonction de la durée d’ensevelissement de la personne dans une avalanche, sont environ de :

  • 90% entre 0 et  20 minutes ;
  • 60% entre 20 et  30 minutes ;
  • 30% entre 30 et 90 minutes ;
  • 20% après 120 minutes ;

(Source : www.slf.ch, www.anena.org )

Centres d’informations

La prévention des avalanches passe par l’information. Une compréhension du phénomène de l’avalanche, et plus généralement de la haute montagne permet d’éviter les risques inutiles. Voici quelques sites disponibles pour approfondir vos connaissances :

L’Institut fédéral pour l’étude de la neige et des avalanches de Davos (SLF- Suisse)
www.slf.ch

L’association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches (ANENA -France)
www.anena.org

La Canadian Avalanche association (CAA - Canada)
www.avalanche.ca

L’ American Avalanche Association
www.americanavalancheassociation.org